bannière
A la une :

Benetton de la mode à la Formule 1

Benetton Formula 1



Benetton Formula 1 est fondée par Luciano Benetton, patron de la marque de vêtements italienne du même nom. Benetton entre en F1 en rachetant l'écurie Britannique Toleman en 86, Benetton avait été sponsor de cette écurie.

Durant ses premières saisons, Benetton réussis quelques coup d'éclat comme la pôle position de Gerhard Berger en Autriche et la victoire au Mexique en 86. C'est l'arrivée de Falvio Briatore à la tête de l'écurie en 89 qui va propulser Benetton parmi les Top Team. Entre 89 et 91 Benetton, remporte plusieurs victoires.

En 1991, Benetton recrute l'espoir allemand Michael Schumacher, protégé de Mercedes qui s'est révélé en GP chez Jordan cette même année. Benetton et Schumacher remportent le titre pilote en 94 et 95 ainsi que le titre constructeur en 95.

À partir de 1996 commence le lent déclin de l'écurie, sont pilote fétiche ainsi que l'ingénieur Ross Brawn sont partis chez Ferrari. Gerhard Berger et Jean Alesi vont encore faire briller Benetton régulièrement.

Début 2000, Renault souhaitant faire son retour officiel en tant que motoriste et constructeur rachète Benetton. La saison 2001 se poursuit sous le nom Benetton motorisé par Renault, c'est la dernière saison de Benetton. L'écurie devenant Renault en 2002. L'écurie Renault sera revendue à Genii Capital en 2011 qui la renommera Lotus F1 Team, grâce à un partenariat de commandite avec Lotus Cars, à partir de la saison 2012.

Benetton a participé à 260 GP de Formule 1 entre 86 et 2001, inscrit un total de 851,5 points, remporté 27 victoires, décroché 102 podiums, 15 pole positions et signé 36 meilleurs tours en course.
Par Admin le 09-04-2018 à 12:16:54
Le Team Penske en Formule 1

Penske Racing



Roger Penske, pilote dans les années 60, fonde sa propre écurie, Team Penske, en 1966. D'abord engagé, en championnat CanAm, puis de voitures de sport, s'engage pour la première fois en Formule 1 en 1971. Le Team Penske loue une Mclaren, les débuts sont prometteurs, Mark Donohue se classe 3e dès la première participation de l'écurie. Penske disputera deux courses en 71 comme écurie privée.

Penske revient en F1 en 1974 avec sa propre machine cette fois pour deux courses. Les véritables débuts de la première Penske F1, la PC1, c'est pour 75. Les premières courses sont difficiles, Donohue décroche une 5e places comme meilleur résultat. Une sortie de piste lors des essais du Grand Prix d'Autriche plonge Mark Donohue dans le coma, il décédera des suites de ses blessures le lendemain, c'est un coup dur pour la jeune équipe. Il est remplacé par John Watson.

1976 marque le début des bons résultat pour Penske, Watson décroche plusieurs 3e places, puis presque un an jour pour jour après le décès en Autriche de Donohue, Watson remporte la course, première victoire pour Penske et bel hommage à la mémoire du pilote disparue. La fin de saison ce fait plus compliqué, Penske perd son sponsor titre partie chez Tyrrell, les résultats ne suivent plus. Roger Penske décide en fin de saison de quitter la Formule 1. Plusieurs écuries privées, comme ATS, engageront des Penske en 1977 sans grands résultats.

Penske s'engage alors aux USA dans le championnat USAC, appelé plus tard CART puis Indycar, ainsi qu'en Nascar. Penske remportera ainsi 15 fois les 500 miles d'Indianapolis.

Les USA, reviendront en tant que constructeur en 1982 avec l'écurie Beatrice-Lola, fruit du partenariat entre Force de Carl Haas et Lola. Eric Broadley, patron de Lola étant consultant sur le projet. Le constructeur est néanmoins Lola, Carl Haas étant importateur de châssis Lola aux USA. Outre l'échec d'US F1 Team en 2009-2010, il faudra attendre 2015 pour voir un constructeur américain, lui aussi déjà engagé en Nascar arriver en F1, Gené Haas (aucun lien de parenté avec Carl Haas). Haas F1 construit sa voiture en partenariat avec Dallara et Ferrari ce qui cause parfois quelques grimaces du côté de la concurrence.
Par Admin le 06-04-2018 à 10:14:41
Karting loisir, championnat AK3G, Laval-Beausoleil première manche de la saison 2018

Laval-Beausoleil Karting




C'est sous le soleil et la fraîcheur matinale que se sont retrouvés les pilotes engagés pour la première manche du Championnat loisir AK3G sur la piste de karting de Laval-Beausoleil. La piste de 1232 m, avec une jolie ligne droite de 150m, était encore humide, piégeuse, avec des rigoles de pluie par endroit. La Mayenne comme une bonne partie de la France a été copieusement arrosée cette semaine.

Les 11 engagés du jour ont pris place dans des Sodikart GT4 V5, 4 temps / 14 cv / vmax 90 km/h, tirés au sort pour la séance qualificative à 10H30. La pole position en 1.15 est décrochée par Didier Martin (AK3G1), Camille Oger (AK3G/SHARK MOTORSPORT) ferme la marche avec le 11e temps en 1.33. Une séance de 10 minutes ponctuée par de nombreuses figures, sorties de piste et têtes à queue de la part de l'ensemble du plateau.

Laval-Beausoleil Karting



Après une petite pause et un nouveau changement de kart, le départ de la première course est donné, la encore personnes de sera vraiment épargné par les pièges de la piste qui sèche sous le soleil du matin. Marc Gourdon (AK3G1), champion 2017, resté bloqué plus d'un tour dans le bac à gravier du dernier virage et termine donc 11e.

Nouvelle pause, dernier changement de monture, les pilotes repartent ensuite pour une seconde course de 10 minutes, la grille de départ étant établis en fonction de l'arrivée de la première course. Malgré quelques endroits encore piégeux, une piste fraîche, les temps tombe, le record de la course est établi par Jonathan en 1.05, le 11e pilotes tournant lui en 1.09. À noter que les courses ne sont pas lestés, le poids du pilote est donc un avantage ou un handicap.

Prochain rendez-vous le 22 avril au Mans sur le circuit de karting Alain Prost « B ».
Par Admin le 31-03-2018 à 14:32:56
Le Boss GP se prépare à faire sa rentrée

Boss GP saison 2017



Le Boss GP reprendra le 22 avril prochain avec la course d'Hockenheim en Allemagne. Le championnat de formule libre qui voit s'affronter des Formule 1, des monoplaces d'Indycar, des GP2, et autres F3000 aura cette année encore un beau plateau de compétiteurs et plusieurs constructeurs qui s'affronteront. Pirelli fournira l'ensemble du plateau pour la seconde saison en pneumatiques. Chaque meeting comptera une séance d'essais libre, une séance qualificative et deux courses.

2017 a vu l'Autrichien Ingo Gerstl (Top Speed – Toro Rosso STR1 / V10 Cosworth), remporter la catégorie Open Class qui regroupe les F1 et Indycar. Dans la catégorie Formula Class, c'est l'Indien, Mahaveer Raghunathan (PS Racing by Coloni Motorsport – Lola-Auto GP / V8 Gibson) qui emportait le trophé signant également le retour sur la plus haute marche du podium de l'ancienne écurie de F1, Coloni, qui n'avait plus gagnée depuis son départ des GP2 series en 2012.

Coloni espère s'engager cette saison encore en Boss GP, les Italiens recherches actuellement un pilote et un budget. Mahaveer Raghunathan devrait, après ses tests en LMP2 en fin d'année 2017, se tourner vers l'endurance après deux saisons en Boss GP avec PS Racing/Coloni. Autre équipe n'ayant pas encore annoncé de pilote, Il Barone Rampante ancienne équipe de F3000 dans les années 90 revenu en compétition la saison passée en Formula V8 3.5 (ex Formule Renault 3.5 Series). Le championnat Formula V8 3.5 ayant fermé ses portes, l'équipe italienne a déclaré vouloir faire rouler sa Dallara en Boss GP. Nous espérons également revoir en piste les Benetton B197 ou encore la Jaguar R5 du Team Ascari.



Engagés actuellement* :

Open Class

WIngo Gerstl
Top Speed Toro Rosso STR1 - F1

Phil Stratford
Penn Elcom Racing Benetton B197 - F1

Florian Schnitzenbaumer
Top Speed Toro Rosso STR1 - F1

Frits van Eerd
VES Racing Minardi PS04B - F1

Bernd Herndlhofer
H&A Racing Arrows A22 - F1

Wolfgang Jaksch
F Xtreme Racing Team Super Aguri SA06 – F1


Formula Class

Peter Göllner
Speed Center Dallara - GP2

Bianca Steiner
Dallara GP2

‘PITER’
Ray-Ban Dallara - WS by Renault

John Reaks
Speed Center World Series by Renault 3.5

Veronika Cicha
H&A Racing Dallara - GP2

Andreas Fiedler
Fiedler Racing Dallara - GP2

Armando Mangini
MM International Motorsport Dallara - GP2

Karl-Heinz Becker
Becker Motorsport Dallara - Super Nissan V6 World Series

Martin Kindler
Kindler Motorsport Dallara - Super Nissan V6 World Series

Walter Steding
Inter Europol Competition Dallara - GP2

Christian Eicke
Speed Center Dallara - GP2

Florian Schnitzenbaumer
Top Speed Dallara - GP2

Salvatore De Plano
MM International Motorsport Dallara – GP2

TBA
Coloni Motorsport – Lola-Auto GP

TBA
Il Barone Rampante Dallara – Formula V8 3.5

* la liste des engagés évoluera en cours de saison, en Boss GP, l'intégralité des engagés ne sont pas engagés sur toutes les courses. D'autre part, des pilotes ou équipes arrivent en cours de saison.

Calendrier 2018 :

1) 22/4/2018 Hockenheim (GER)
2) 20/5/2018 Red Bull Ring (AUT)
3) 1/7/2018 Monza (ITA)
4) 19/8/2018 Assen (NED)
5) 9/9/2018 Brno (CZE)
6) 14/10/2018 Paul Ricard (FRA)
Par Admin le 28-03-2018 à 18:23:07